Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 16 juin 2009

Les voyages en train.

Aujourd'hui, comme souvent, j'ai emprunté la ligne La défense - La verrière , évidemment je l'ai rendue à mon arrivée à bonne gare. J'ai constaté que d'aucuns chantaient les louanges des voyages en train, mais parfois, contrairement à ce que croit une de mes soeurs, parfois, le chemin est moins important que ce que l'on trouve pendant.

Ce matin, j'aillais donc déprimant gaiement à mon lieu de torture travail, j'observais autour de moi. J'ai un grand sens de l'observation pour quelqu'un qui ne voit rien. Et j'ai remarqué sans aucun ettonement, que les gens étaient franchement vilains. Environ une dix-pourcentaine portaient des écouteurs, et seulement deux petits pourcentains avaient les yeux occupés par des mots. Quelques uns étaient yeux et oreilles liés (Je ne porterais aucun jugement, mais j'en pense pas moins.) Je ne suis pas très douée en mathématiques, ça ne fait aucun doute, mais je sais une chose, c'est qu'il y avait beaucoup de monde les yeux perdu dans l'horizon brumeux du wagon. Et là, j'en suis arrivée a me demander, qu'est ce qui fait que ces gens sont si vilains ?


Patatras, tsoin, tsoin, révélation et une bande d'oursins, j'ai pensé à Fanny Berrebi , qui intelligemment (comme à son habitude) citait , je cite :

"Vous n'êtes pas responsable de la tête que vous avez, mais vous êtes responsable de la gueule que vous faites (et inversement (ou pas))"

C'est alors qu'en plus de constater que les gens faisaient la gueule, j'ai compris que certains franchement pas gatés par la nature faisaient en plus la gueule. Ils cumulent les gens des trains. "Les gens des trains, ont dans les yeux l'aphasie qui existe aussi dans leur corps... Pedro Macias."

Il y a d'ailleurs ce type au bout du train qui a la coupe de cheveux de Kevin Keegan qui se fout les doigts dans le nez. Et cette nana qui est vétue d'une veste en vrai faux cuir avec la coupe de Bonnie Tyler en brune qui non contente de paraitre déjà assez ridicule a agrémenté son style d'un caleçon bariolé rose et rouge et d'un chemisier un peu long à "carreaux" de carrelage.

Je remarque en pensant a tout ça que le vieux gros chauve en survet' lacoste beige à ma droite vient de me voler sans me demander la permission, n'est ce pas là l'apanache du vol ?, mon Matin Plus dans lequel j'avais même pas lu mon hororscope.

En plus de faire la tronche, les gens des trains n'ont aucune éducation.

 

Commentaires

TU mérites un abonnement pro, je m'occupe de ça ASAP !

Écrit par : Fanny | mercredi, 17 juin 2009

Il t'en faut peu pour lacher du pognon ma grande. ;)

J'ai 3 commentaires (autres que les miens) et c'est toi. Je ne suis pas encore certaine de ma notoriété.

Écrit par : Quaillie | mercredi, 17 juin 2009

J'aime bien ton blog. Observation humour réflexion.
Hop dans mes flux ^^

Écrit par : Cyril | mercredi, 17 juin 2009

Merci Cyril. ;) Yeeeaahhh

Écrit par : Quaillie | mercredi, 17 juin 2009

Bouffonne va, tu crois que je vais payer ? ha ha ha ha ha... laisse faire ta soeur, tu seras connue avant d'avoir compris ce qui t'arrives t'as tout ce qu'il faut pour ça.

Écrit par : Fanny | mercredi, 17 juin 2009

J'aime bien ton blog il est mortel!
ya des passages qui font bien rire .. et ta manière d'écrire ... SUPER !
bne continuation ...

Écrit par : sou | jeudi, 17 septembre 2009

ouais mais t'as trop la flemme, tu déconnes

Écrit par : Fanny | jeudi, 17 septembre 2009

Interessant comme article et j'apprecie l'humour! néanmoins, je suis trés interessé par les spécimens en voie d'expansion qui peuvent observer pendant des heures le sol des trains laissant une expression faciale suicidaire... intriguant!

Écrit par : Big Paul | vendredi, 19 mars 2010

Les commentaires sont fermés.